• coffre fort bien choisir

Quel coffre-fort choisir pour protéger ses biens ?

Les clés pour choisir un bon coffre-fort

« L’incertitude économique fait vendre des coffres-forts » (Ladepeche.fr). « Les coffres-forts se vendent comme des petits pains », (Le Monde). « Les Français s’offrent des coffres-forts » (Boursorama.com). On les croyait rattachés à la génération des baby-boomers, mais les coffres-forts n’ont jamais été aussi plébiscités qu’après la crise des subprimes. En 2018, l’engouement ne faiblit pas. Si vous souhaitez protéger vos bijoux, vos documents et vos liquidités à la maison, rien de tel qu’un coffre-fort ! Voici comment bien le choisir.

Critère #1 : la disposition du coffre-fort

coffre fort bien choisir

On distingue globalement trois types de coffres-forts :

  • Le coffre-fort à encastrer : il vient s’insérer dans un trou préalablement réalisé sur un mur épais. C’est une solution radicale pour protéger vos biens, à condition de bien dissimuler la porte qui dépasse du mur avec un meuble ou un faux mur. Le coffre-fort à encastrer est destiné aux propriétaires ou aux locataires qui ont reçu l’autorisation expresse de leur propriétaire ;
  • Le coffre-fort à poser : c’est la solution standard pour protéger ses biens à la maison. Idéalement, il sera fixé sur un sol en béton à l’aide de chevilles spéciales. Les parois sont pré-percées pour vous permettre de le fixer puis de le sceller facilement ;
  • Le coffre-fort « à enterrer » : rare pour des raisons évidentes de praticité, le coffre-fort à enterrer peut être un coffre à encastrer que l’on a choisi d’enterrer pour plus de sécurité.

Globalement, le coffre-fort à encastrer reste la meilleure option lorsque les conditions d’utilisation sont réunies.

Critère n°2 : le volume du coffre-fort

Nul besoin de philosopher sur ce critère. Il faut arbitrer : un coffre-fort à grande contenance vous offre plus d’espace de stockage mais sera plus compliqué à dissimuler. Les petits coffres-forts (3 L, 7 L, 10 L) vont accueillir des documents pliés, des bijoux, des chéquiers et du cash. Les grands coffres-forts (40 L et plus) vont accueillir du matériel informatique, des piles de documents, une petite valise ou encore des mallettes.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Créer une alerte de prix
Envoyer

Critère n°3 : le système de verrouillage du coffre

Si vous êtes du genre à perdre vos affaires très fréquemment, oubliez le coffre-fort à clé ou le coffre-fort à double verrouillage (clé et combinaison à disque). Le coffre fort à clé ne convient pas à une utilisation par plusieurs personnes car plus il y a de clés, plus y a de risques. Le coffre fort électronique (digicode) et biométrique sont les moins risqués, mais aussi les plus chers.

Critère n°4 : le niveau de sécurité du coffre

L’épaisseur des parois, l’assemblage en monobloc, la résistance au feu et à l’arrachage sont autant de critères qui impactent le prix d’un coffre-fort. La porte est le talon d’Achille de tout coffre. Son niveau de sécurité se mesure à sa capacité de résistance à l’arrachement (par un pied de biche), à l’enfoncement (par des masses), au sciage (meuleuse) et au perçage (perceuse). Le niveau de sécurité se mesure également par les normes auxquelles le coffre répond : EN 1443-1 (résistance des matériaux), EN 1047 (résistance au feu (coffre fort ignifuge), aux chocs thermiques), EN 1300 (résistante de la serrure) et A2P (temps de résistance à l’ouverture forcée).

Ces critères expliquent la grande disparité du prix des coffres-forts sur le marché : de 10 € à plus de 5 000 € !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *